Etre serein, ça ne sert à rien?

 

Etre serein, ça ne sert à rien!« Va chercher bonheur » comme dit Chico dans la pub, sans être serein! Eh bien! Bonne chance! Pour pouvoir profiter de la vie, avoir des projets quels qu’ils soient, il faut déjà être serein au quotidien. Facile à dire, mais pas toujours facile à faire.

A force de courir dans tous les sens, de surcharger notre esprit, si nous n’y prêtons pas attention, adieu la séreinité. Alors comment être serein? J’ai ma petite idée sur la question.

Première idée sur la question : Etre son meilleur ami

Etre serein et ne pas s’aimer? Ce n’est pas possible. Si vous passez votre temps à vous rabaisser (souvent en pensée) cela n’ira pas. Je ne vous dis pas de vous admirer pendant des heureêtre sereins dans le miroir comme Narcisse, en vous disant : « Je suis le meilleur, le plus intelligent, le plus beau, the best… » Quoi que…! Je dis simplement qu’il faut se respecter et reconnaître sa valeur. Il faut vous parler comme vous aimeriez que votre meilleur ami vous parle. J’aborde ce sujet dans mon article intitulé « Mes 3 secrets pour rester zen lors de journées surchargées ».

Deuxième idée sur la question : Avoir de la gratitude

Il faut que vous appreniez à apprécier les petits bonheurs du quotidien. Il y en a toujours (même si vous avez l’impression que certaines journées sont pourries). Le jour qui se lève, un sourire, l’appel d’un ami, pouvoir respirer sans difficulté et pleins d’autres choses encore… C’est justement quand vous avez l’impression de ne rien trouver de positif autour de vous, que vous devez travailler votre gratitude pour être serein.

J’entends certain se dire : « Carine a fumé la moquette. » Ben non! Quand j’éprouve de la gratitude (et j’y travaille tous les jours), mon niveau d’agacement diminue, et je deviens petit à petite plus sereine. Savourer les bons moments, la nature, être reconnaissant et arrêter de se plaindre…Je vous assure, ça aide à avancer dans la vie.

Cela m’amène naturellement à vous parler d’une autre attitude pour être serein au quotidien.

Troisième idée sur la question : Sourire, voire riresourire pour être plus serein

Le matin au réveil, avant de sortir du lit, je me mets à sourire, sans penser à une chose en particulier. Dans les secondes qui suivent, je me sens bien et mes pensées sont naturellement agréables. Essayez et vous allez voir. Non, je vous dis : « Je n’ai rien fumé ».

Quatrième idée sur la question : Apprendre à relativiser

Vaste sujet. Relativiser est une attitude que vous pouvez développer.  Je reconnais que je n’y arrive pas systématiquement à chaque fois. Je dois me poser les bonnes questions pour enfin relativiser.

Je me dis souvent ceci : « Que tu veuilles ou non, la journée va bien se terminer, la semaine va passer et l’année va s’écouler donc, tout va se faire. » Je me pose également ces questions quand quelqu’un ou quelque chose me contrarie : « As-tu besoin de cette personne pour vivre? Cette situation va t’-elle influencer ton quotidien, ton avenir? Qu’est-ce que cela t’apporte réellement? ». Si les réponses sont successivement : « Non. Non. Rien ». Ben mince! Passe à autre chose. Ne te prends pas la tête pour des bêtises et des futilités.

Dans « Posez-vous les bonnes questions« , je vous liste toute une série de questions qui peut vous aider à relativiser.

La vie est courte. Apprenez à être plus serein. Cela en vaut vraiment la peine.

logo-croisee-blogs-435Cet article est ma contribution au festival «À la croisée des blogs» proposé par le site développement personnel.orgCe mois-ci, l’organisateur est Sébastien, du blog  Vers une vie sereine qui nous a proposé le thème «Comment vivre plus sereinement son quotidien ? ». 
Merci Sébastien.
Et vous, que faites- vous pour être serein au quotidien?
Tagués avec : , ,
Publié dans confiance en soi, développement personnel, réussite
13 commentaires pour “Etre serein, ça ne sert à rien?
  1. Salut Carine!

    Ha ca! on ne le répétera pas assez, ça devrait aussi automatique que de se brosser les dents le soir!

  2. Carine dit :

    Hey oui Jordane,
    C’est parce que l’on ne prend pas la peine de se poser ce type de question qui pourtant permet de mieux vivre, que j’ai remercié Sébastien de l’avoir fait.

  3. Valérie dit :

    Bonjour Carine,

    Que de bons conseils en effet et je retiens celui de s’aimer de la bonne façon, soit ni trop, ni pas assez, c’est toujours ce subtil dosage qu’il faut trouver dans la vie pour tout, c’est toujours au centre qu’est la bonne attitude, concernée sans être attachée ou désintéressée.
    Valérie

  4. Carine dit :

    Le juste milieu. Vaste question! ce n’est pas toujours facile de ne pas être extrémiste dans un sens comme dans un autre.

  5. Nadia dit :

    Bonsoir Carine,

    pour moi le deuxième point est le plus difficile,je n’arrive pas toujours à avoir de la gratitude envers la vie. Il y a des situations difficiles où je ne pense même pas à la gratitude. mais ça vient petit à petit.

    • Carine dit :

      Bonsoir Nadia,
      Je confirme que la gratitude n’est pas facile tous les jours. J’ai une amie qui m’a dit que lors des moments difficiles, c’est le moment où elle se force à trouver le maximum de choses positives dans sa journée. Elle constate ainsi, qu’elle peut relativer ensuite. Mais même elle, reconnait que ce n’est pas un exercice simple. Pourtant les vertus de la gratitude sont inestimables.

  6. Enzo Ventura dit :

    Bonjour Carine,

    Que de bons conseils, pas toujours facile à mettre en oeuvre et pourtant ce sont des principes de vie qui devraient être inné comme respirer.

    Un long chemin à parcourir pour l’humanité, mais on s’en rapproche.

    - Avoir et ressentir de la gratitude, dire merci d’être vivant, oui mais pour cela ne faut-il pas croire en quelque chose de subtil ?
    - S’aimer, oui mais ne faut-il pas d’abord se connaître ?
    - Sourire et même rire, oui mais ne faut-il pas d’abord être heureux ?

    Les réponses à ces questions se trouvent sur le parcours de la vie en cherchant bien.

    Merci de mettre le doigt dessus.

    Au plaisir Carine

    Enzo Ventura

    • Carine dit :

      Bonsoir Enzo,
      - Croire en la vie, à sa famille, en ses enfants, en son conjoint, en l’amour et reconnaître que l’on a de chance de pouvoir connaître cela, c’est peut être cela qui est subtil. C’est un début d spititualité. Tu ne penses pas?
      - Se respecter, ne pas se rabaisser, c’est peut être simplement avoir un bonne estime de soi.
      - On peut sourire en regardant des situations particulières autour de soi.
      Comme au début, toutes ces attitudes ne sont pas naturelles, il faut se forcer afin que cela devienne une habitude et non plus un exercice.

  7. André dit :

    Bonjour Karine,
    Première visite sur ton site et je « tombe » sur cet article!
    J’ai toujours fais du sport et donc j’ai toujours des objectifs à court, moyen et long terme. Lorsque je n’atteins pas un objectif, sportif ou autres, ma question première n’ est pas: ou ai-je fais une erreur ? Mais à quel moment ai-je pu être négatif. Ce qui ne me dévalorise pas mais me force au contraire à remettre du positif en moi et de repartir avec encore plus d’envie de réussir. Il est vrai que ce questionnement peut paraître bizarre de prime abord.Cela amusait beaucoup les personnes de mon entourage, mais elles se sont rendus compte, très vite, que ce que je n’avais pas atteins au premier essai, je l’atteignais toujours ensuite.
    Donc merci pour ton article.
    Je vais parcourir ton site d’un peu plus près.
    Amicalement
    André

    • Carine dit :

      Bienvenue André,
      C’est sûre que tout le monde ne peut pas comprendre ton questionnement. Il faut déjà avoir une connaissance , même basique du développement personnel pour savoir la puissance des pensées, des questions positives que l’on se pose pour avancer dans ses projets, pour améliorer la connaissance de soi. Mais en tant que sportif, tu connais aussi bien que moi, si ce n’est mieux, tous ces principes.
      Au plaisir.

  8. GICQUEL dit :

    Etre serein, c’est selon ta définition : se respecter et se connaître …..il faut aussi sourire, voire rire….et relativiser …ok ! d’accord avec cela …pourtant quand tu évoques l’autre, les choses qui peuvent contrarier…..tu te poses la question suivante : ai-je besoin de lui pour vivre ? Ok ! ….Pourtant je dirais: pourquoi ne pas appliquer à l’autre ce que l’on souhaite s’appliquer à soi même ? ….l’autre est l’autre et moi je suis moi ….nos chemins peuvent se croiser à un moment ….mais chacun poursuit le sien selon sa volonté, ses capacités, son histoire …etc etc …et si l’autre me dérange à un moment ….pourquoi ne pas s’interroger sur le pourquoi de ce qui me dérange ? et avancer dans le respect de l’autre et de soi ….A l’aube de mes 46 printemps ….je puis affirmer que l’autre ne peut me donner que ce dont il est capable de me donner et moi recevoir que ce dont je suis capable de recevoir ! mais aussi réciproquement. La richesse d’une rencontre c’ est justement nos différences, nos confrontations……alors perso, pour moi, être serein , c’est tout ce que tu as dit, et en plus avoir compris et accepté ce que je viens de développer.
    Bravo pour cet article ….et à bientôt pour une pause déjeuner ….et échange ..
    bises
    fred

  9. Carine dit :

    Merci Fred pour ton point de vue.
    Accepter l’autre tel qu’il est, c’est important. Ce sont les différences qui font la richesse de ce monde. Mais, je considère qu’il ne faut pas se prendre la tête avec des relations stériles. Car cela existe. Peut être qu’à ce moment de la vie, ce n’est pas le moment. Mais comme rien n’est jamais définitif, il se peut que ce qui nous semblait stérile à un moment puisse changer.

  10. GICQUEL dit :

    oui, c’est juste …..les relations stériles existent parfois et ne servent à rien …et comme je dis souvent, il y a des gens avec qui et pour qui, je n’ai, ni de temps, ni d’énergie à perdre ..car tout simplement nous n’en sommes pas au même point. Mais c’est toujours en respectant leurs choix…….et parfois même en essayant de les comprendre que je le fais car tu sais que je n’aime pas laisser quelqu’un sur le bord de la route !
    Je peux donc apprècier une personne ..sans pour autant cautionner certains de ses propos….certaines de ses attitudes .
    Je dis souvent que chez une personne …je distingue le caractère et le comportement …
    Mais tu as tout résumé…en disant que ce qui parait stérile à un moment …peut ne plus le paraître à un autre …..

1 Pings/Trackbacks pour "Etre serein, ça ne sert à rien?"
  1. [...] Etre serein, ça ne sert à rien? [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge
CITATION DE LA SEMAINE
Semaine du 12 au 18 juin 2017 : «La vie est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre.» Albert EINSTEIN
POUR GARDER LE LIEN
Les 7 Clés du Bonheur Télécharger gratuitement les ebooks
Prénom*:
Email*:
* Champs Obligatoires
Votre email reste confidentiel et n'est en aucun cas distribué, vendu, donné ou communiqué.
Pensez à regarder vos spams régulièrement dans votre boite mails
Pour votre info
Suivez-moi sur Facebook
GRALON
Formation Formation continu