Notre vocabulaire nous influence bien plus que nous ne pensons

 

les mots

Réussir sa vie, être heureux… Nous sommes tous en quête de bonheur. Nous devenons attentifs aux conseils, nous cherchons… Mais connaissez-vous l’impact des mots sur  notre aptitude à être heureux ?

Connaissez-vous la puissance des mots ?

Les mots peuvent faire rire ou pleurer, blesser ou guérir, apporter l’espoir ou le désespoir…

 

Cet article est inspiré du chapitre 9 de  » L’éveil de votre puissance intérieure  » d’Anthony Robbins.

A. Robbins nous dit ceci : « En choisissant judicieusement nos mots pour décrire l’expérience de notre vie, nous pouvons intensifier toutes nos émotions. En les choisissant mal, ils peuvent nous anéantir sûrement et rapidement.  Prenez conscience du pouvoir que nous procurent les mots. »

« En changeant simplement votre vocabulaire usuel, les mots que vous utilisez systématiquement pour décrire vos émotions, vous pouvez modifier instantanément votre façon de penser, vos sentiments et votre façon de vivre. »

Nous allons examiner cela de plus près avec un exemple donné dans ce chapitre.

Anthony Robbins nous raconte une de ses réunions d’affaires.reunion

Il était avec 2 hommes qu’il connaissait : un PDG et un associé. Au cours de cette réunion, ils ont appris (tous les 3) que la personne avec qui,  ils voulaient négocier, essayait de les arnaquer.

A.Robbins était en colère, le PDG était hors de lui et son associé semblait peu touché par la situation; alors que tous les 3 avaient le même intérêt dans cette affaire.

Le PDG répétait qu’il était furieux et enragé. Son visage devenait rouge et les veines sur son front et de son cou devenaient de plus en plus saillantes. A. Robbins lui demanda ce que signifiait pour lui « être enragé » et pourquoi il se mettait dans cette état là. Le PDG lui répondit  :

- « Quand on est enragé, on est plus fort, on peut changer les choses, renverser la situation.« enragé

Il considérait donc la rage comme une source de force qui l’aidait à surmonter sa douleur et à retrouver le plaisir de sentir qu’il maitrisait la situation.

A. Robbins se retourna vers son associé et lui demanda pourquoi il réagissait avec autant de calme. Son associé lui dit :

serein- « Ce n’est pas la peine de se fâcher pour cela…Quand on se met en colère, on perd le contrôle…et c’est l’autre qui gagne. »

 

 

Quel contraste! L’un associait  la colère au plaisir d’être maître de la situation, tandis que l’autre liait cette même émotion à la douleur de perdre le contrôle.

« Leur comportement était le reflet de leur croyance. »

 

Explication :

Le PDG utilisait des mots tels que : « furieux », « furibond », « enragé ». Ces mots qu’il utilisait pour décrire ses émotions modifiaient  ses pensées et cela entrainait une réaction. Dans ce cas précis, c’était une réaction disproportionnée.

L’associé était plutôt dans le registre des mots tels que : « irritable », « ennuyé » face à des situations qui auraient mis la plupart d’entre nous hors de nous. Ce vocabulaire utilisé a eu également une incidence sur son comportement.

Autre exemple (cette fois-ci personnel) :

Depuis que je me fais coacher par quelqu’un qui connait la puissance des mots,  je fais attention à mon vocabulaire.

Mon coach m’a fait remarquer qu’en utilisant le mot « problème », je  ne faisais que l’intensifier dans mes pensées avec le grand risque de rester bloqué sur cette situation. Ce mot problème, je l’ai remplacé par « défi » ou « challenge » et je vous assure que ça change tout.

Face à une difficulté, me dire que j’ai « un challenge à relever » plutôt qu’ « un problème à résoudre », change la donne.  Je me sens plus dynamisée et en énergie. Je sais que je trouverai une solution. Je ne focalise plus sur le « pro… ». Je ne veux plus prononcer ce mot!!!

« Les mots que nous utilisons couramment affectent la manière dont nous évaluons la réalité et par conséquent, notre façon de penser. » A. ROBBINS

 

Dit autrement :

« Les mots façonnent nos croyances. Ils ont un impact sur nos actes. » A. ROBBINS

 

Je vous propose de mettre tout cela en pratique. En avant moussaillons!

A. Robbins nous enseigne  que nous pouvons atténuer l’intensité de nos émotions négatives afin qu’elles nous touchent moins. Nous pouvons également intensifier nos émotions positives.

Il nous propose 2 exercices :

Exercice 1

Ecrivez les 3 mots que vous utilisez régulièrement  quand vous ne vous sentez  pas bien (déçu, frustré, furieux, triste…). Posez-vous cette question pour vous aider : « Quels sont les sentiments négatifs que j’éprouve régulièrement ? »

Puis, trouvez tous les mots auxquels vous pouvez penser pour faire diminuer l’intensité émotionnelle que vous ressentez.

Exemples :

- A. Robbins dit qu’il utilise le mot « irritable » et « un peu ennuyé » au lieu de « en colère » parce que ces mots sont un peu ridicules et en total rupture avec ses schémas.

- J’utilise dorénavant l’expression  » un défi à relever » au lieu de « problème à résoudre »

Voici quelques suggestions :

Expression Se transforme en
anxieux
apeuré
appréhension
blessé
ça pue
confus
dégouté
déprimé
échec
effrayé
en colère
épuisé
furieux
humilié
Un peu inquiet
excité
défi
préoccupé
c’est un peu parfumé
curieux
étonné
pas dans mon assiette
j’apprends
mal à l’aise
désabusé
je refais le plein
passionné
mal à l’aise

 

A vous de faire une meilleure liste de mots de remplacement qui pourraient briser vos schémas en vous faisant rire par leur ridicule ou qui pourraient tout au moins faire diminuer l’intensité de vos émotions.

« Rappelez-vous  que l’une des raisons qui vous empêche d’être plus heureux est que vous utilisez un langage qui intensifie vos émotions négatives. »

 

Le vocabulaire qui va  vous transformez ne sert pas uniquement à diminuer l’intensité de nos émotions négatives, il nous permet aussi d‘intensifier nos émotions positives.

 

Exercice 2 /

Ecrivez 3 mots  que vous utilisez régulièrement pour décrire la façon dont vous vous sentez, des mots banals comme « je vais bien », « ça va » ou « pas mal. Puis trouvez de nouveaux mots plus dynamisants.

Quelques suggestions :

Bon mot Meilleur mot
aimant
aimé
amusant
attirant
bien
confiant
content
curieux
fort
gentil
heureux
motivé
paisible
Passionné
adoré
enjoué
séduisant
fantastique, gonflé à bloc, impressionnant, parfait,
assuré, sûr de soi
ravi
fasciné
invincible
fantastique
en extase
déterminé
serein

A vous de jouer!  Et amusez-vous!

Et vous, êtes-vous déjà attentif à votre vocabulaire, à vos expressions ? Partagez avec nous dans les commentaires vos réflexions et expériences.

Tagués avec : , , , ,
Publié dans Actualités à la une, changer de vie, coaching dijon, formation dijon, psychologue dijon
3 commentaires pour “Notre vocabulaire nous influence bien plus que nous ne pensons
  1. Prosper le Sage dit :

    Bonjour,
    merci pour vos conseils. Ma question sur le sujet est la suivante: comment faire lorsque nous avons dit des mots encore et encore sous l’effet de la peur? que faire pour changer la donne?
    Merci par avance.

  2. Carine dit :

    Bonjour Prosper le Sage,
    Les mots « non constructifs » que vous avez répétez encore et encore sous l’effet de la peur, vous en avez pris conscience. C’est la première étape. Maintenant, dès que vous allez vous surprendre à les redire, vous vous reprenez en disant des mots plus positifs pour vous. A force de faire cet exercice, cela va devenir une habitude et les nouveaux mots que vous souhaitez utilisez viendront tout naturellement. Tout cela, c’est une question d’habitude : au début cela peut être contraignant et au final en persévérant, vous serez tout naturellement plus sensible à utiliser à chaque instant les bons mots pour vous.
    Prenez bien soin de vous

  3. Michel dit :

    J’ai apprécié ce site pour être convaincu que les mots sont à l’image d’une rose ils sont par nature beaux, et parfois peuvent frustrer telle est la rose vêtue de ses épines.

    Affiner votre langage, c’est apaisé votre esprit pour apprécier votre environnement

1 Pings/Trackbacks pour "Notre vocabulaire nous influence bien plus que nous ne pensons"
  1. […] moi-même usé de ces formules avant de découvrir que changer de vocabulaire m’a permis de transformer quelque chose de fondamental dans ma […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge
CITATION DE LA SEMAINE
Semaine du 12 au 18 juin 2017 : «La vie est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre.» Albert EINSTEIN
POUR GARDER LE LIEN
Les 7 Clés du Bonheur Télécharger gratuitement les ebooks
Prénom*:
Email*:
* Champs Obligatoires
Votre email reste confidentiel et n'est en aucun cas distribué, vendu, donné ou communiqué.
Pensez à regarder vos spams régulièrement dans votre boite mails
Pour votre info
Suivez-moi sur Facebook
GRALON
Formation Formation continu