Au fait! Je ne vous ai pas tout dit ?

 

Au fait! Je ne vous ai pas tout dit?Petites confidences…

Pourquoi je crée ce blog aujourd’hui? Pourquoi mon objectif est de vous transmettre  tout ce que j’ai appris (et que je continue à apprendre) en terme de motivation, d’atteinte de vos objectifs? Pourquoi je dis avec autant de force que l’on peut s’en sortir malgré l’adversité de la vie? Que le potentiel est en vous? Que vous devez prendre votre vie en main?

Je vais tout vous dire…

Cela n’a pas toujours été ma vision des choses. Pas parce que je ne n’y croyais pas. Mais parce que je l’ignorais.

Il y a quelques années, je faisais partie des personnes qui se laissaient porter au gré du vent. J’avais ma petite vie, avec ses hauts et ses bas. J’ai fait des études sans difficultés particulières, un mariage, un enfant, un travail , une vie  plutôt tranquille… Je n’avais pas de but précis. J’y fais d’ailleurs référence dans mon premier article : « Comment se sortir de la routine en 3 étapes ».

Mais un jour, la séparation brutale que je n’ai pas vu venir alors que je suis enceinte. Que faire? M’effondrer?

La colère, l’incompréhension, la rage, la peur, le doute, tous se mélangent…Il faut agir. Je doit préparer la naissance de mon enfant (j’ai tellement peur de ne pas l’aimer!). Je dois m’occuper et aider mon premier qui supporte très mal cette séparation brutale. Je dois continuer à travailler. Je dois continuer à vivre.

Je fais le choix d’accepter l’aide que tous ceux qui me sont proches et qui m’aiment;

J’ai pris une autre décision: Je vais prendre ma vie en main.

J’avance… je stagne… j’avance… je recule… j’avance à nouveau… Ce n’est pas simple tous les jours. Mais, j’ai pris la décision de m’en sortir. C’est comme cela et pas autrement. A cet instant, je ne sais pas vraiment que j’ai pris cette décision. C’est avec le recul que je peux maintenant mettre des mots sur mes actes.

Au cours de ces années, j’ai fait des rencontres riches, d’autres moins. Je me suis trompée parfois, par peur. J’ai douté. Mais, j’ai continué à espérer le meilleur…

J’ai pris conscience de ceci :

  • je suis responsable de ma vie
  • je dois croire en ma réussite
  • la famille et l’amitié n’ont pas de prix
  • être entouré des « bonnes personnes » au moment où nous affrontons des grandes difficultés est essentiel

 

Au moment où je vous écris, j’ai deux adorables enfants qui, par leur caractère, me facilitent la vie. Je suis fière d’avoir réussi cela. Ma vie personnelle est de plus en plus stable. Le développement personnel  a pris une place prépondérante dans ma vie. La transmission de ce que j’ai appris est un véritable bonheur. J’ai la tête pleine de projets. Et, j’ai surtout une vision claire de ce que je veux dans ma vie.

Tout ce cheminement ne s’est pas fait du jour au lendemain. C’est un long processus qui est possible grâce aux personnes qui m’entourent, au travail sur moi même et, à ma prise de conscience. Cheminement qui s’achèvera avec mon dernier souffle.

Voilà pourquoi je dis haut et fort « ou bien vous créez votre vie, ou bien vous la remettez entre les mains du hasard » (Jack Canfield).

Et vous, où en êtes-vous dans votre cheminement? Dites moi dans les commentaires si votre expérience vous a montré qu’il faut prendre les rênes de sa vie.

Tagués avec : , , ,
Publié dans confiance en soi, développement personnel, motivation, réussite
13 commentaires pour “Au fait! Je ne vous ai pas tout dit ?
  1. Karole dit :

    Bravo pour cet article qui montre l’aspect le plus important de la vie : on est responsable de sa vie !

    C’est si facile de dire qu’on ne peut pas faire telle chose à cause de… On rejette facilement la faute sur les autres et on se laisse porter par les événements. Dès qu’on commence à se dire que c’est peut-être nous, au départ, qui avons eu une influence sur la situation, tout peut changer.

    Pour ma part, je n’ai pas eu d’épreuves comme les tiennes à surmonter. J’ai seulement eu la sensation diffuse d’avoir le potentiel pour obtenir ce que je voulais dans la vie et de ne pas l’exploiter.
    ça m’a pris du temps pour reconnaître qu’en fait, soit je n’avais pas d’objectifs concrets (et c’est toujours mon point faible), soit je n’osais pas pour une raison x ou y, mais principalement parce que je ne voulais pas faire de vague.

    J’ai eu un sentiment de gâchis. J’ai eu envie d’en savoir plus et d’améliorer mes performances. De là est venu l’attrait pour le développement personnel.

    Non seulement on peut s’améliorer mais j’estime qu’on doit s’améliorer… pour le bien de tous.

  2. Carine dit :

    Vu tes réflexions Karole, tu es déjà très avancée dans ton cheminement. Continue dans ton développement personnel et c’est sûre que tu arriveras à atteindre tes buts. quand tu dis « on doit s’améliorer pour le biens de tous », je suis à 100% d’accord avec toi.

  3. Nadia dit :

    Bonjour Carine,

    j’ai eu moi aussi des épreuves difficiles. Il m’a fallu parfois du temps pour sortir la tête de l’eau mais à chaque fois j’ai donné un grand coup de pied pour remonter et m’en sortir.
    C’est intéressant de voir que d’autres personnes vivent aussi des expériences similaires aux notres.

    Nadia

  4. C’est un très bel article Carine ! Il me permet de bien comprendre ton énergie et ta motivation. Comme on dit en Suisse : je te souhaite « tout de bon » !

  5. Enzo Ventura dit :

    Bonjour Carine,

    Yesssss !
    De l’energie, de la volonté, de la persévérance animé par un desir ardent de réussir et enveloppé par la foi.
    C’est toi
    et c’est tout à la fois
    Bravo c’est agréable de te lire et de penser que nous ne sommes pas si seul à pensé cela.
    Merci

  6. GICQUEL dit :

    bon article ….pour ma part ….ma technique est : savoir s’abandonner à un insant « t » et faire confiance à l’instant « t »….à ce qui m’entoure, à ceux qui peuvent et veulent me donner la main……et finalement à moi même et à ce potentiel que j’ai et dont j’ai conscience …..mais je fais partie des gens qui ont encore besoin de s’isoler …par pudeur quand quelque chose ne tourne pas rond ….je dirais le temps de la digestion afin de ne pas polluer mon entourage ! un peu comme les chats qui s’isolent quand ils sont malades …ou qui se cachent pour mourir …..là y’a encore un peu de travail …mais à l’auble de mes 46 printemps …cela m’a finalement permis de tenir et de faire face à des évènements graves que je porte en silence et sans user mon entourage ….résilience quand tu nous tiens , allez en avant !

  7. Linette dit :

    bel article Carine. Tu rappelles que chacun d’entre nous devrait prendre sa vie en mains, malheureusement nous avons bien souvent besoin d’un événement déclencheur (bien souvent négatif) pour que cela arrive…

  8. Carine dit :

    Quand je lis les commentaires, quand j’écoute autour de moi des parcours de vie, j’avoue comme Lisette que l’on apprend de ses souffrances… La vie humaine est ainsi faite. C’est parce que l’on a relevé la tête une fois, que l’on sera plus fort la prochaine fois…

  9. Ostéo dit :

    C’est fou comme les séparations sont souvent à l’origine de changements radicaux dans la vie. Je dois dire que ton histoire est particulièrement touchante, mais j’ai vécu dans une moindre mesure quelque chose de similaire il y a quelques années qui m’a amené à changer beaucoup de choses.. Bravo pour ta démarche !

  10. Carine dit :

    Tu as raison;
    Hélas! C’est souvent dans l’adversité que l’on apprend à se connaître. On évolue ou pas après les coups durs. Mais comme je l’ai déjà dit « Ce qui ne tue pas rend plus fort » (Nietzsche)

  11. Bravo pour ton cheminement .

    Pour ma part apres avoir acheter la croyance que l,on apprend dans la souffrance ou le négatife et bien j’apprend l’inverse. C’est à dire on peut apprendre à chaque instant

    Bonne route _/|\_

  12. Carine dit :

    Bienvenue Régis,
    Tu as totalement raison. On apprend à chaque instant et pas seulement dans les moments douloureux. Il est vrai que c’est souvent dans les moments difficiles que nous avons tendance à vouloir prendre les choses en main, mais tu le dis justement que tous les évènements de la vie (joyeux, tristes, difficiles, passionnants etc.) peuvent être sources de connaissances.
    Merci régis de nous le rappeler.

  13. Hugo Perrot dit :

    Vous êtes admirable et très courageuse d’avoir pu partager ces moments difficiles avec d’autres internautes. Pour ma part, j’avais eu un déclic dans ma vie professionnelle que j’ai suivi des cours de développement personnel. J’ai réussi à trouver de très bons emplois et mêmes plus que ce que j’avais espéré.
    Hugo Perrot Articles récents…Les états modifiés de conscience ou EMCMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge
CITATION DE LA SEMAINE
Semaines du 24 au 30 juillet et du 31 juillet au 06 août 2017 : «Il ne faut pas penser à l’objectif à atteindre, il faut seulement penser à avancer. C’est ainsi, à force d’avancer, qu’on atteint ou qu’on double ses objectifs sans même s’en apercevoir.»– Bernard WERBER «Ce qui noie quelqu’un, ce n’est pas le plongeon, mais le fait de rester sous l’eau.»–COELHO
POUR GARDER LE LIEN
Les 7 Clés du Bonheur Télécharger gratuitement les ebooks
Prénom*:
Email*:
* Champs Obligatoires
Votre email reste confidentiel et n'est en aucun cas distribué, vendu, donné ou communiqué.
Pensez à regarder vos spams régulièrement dans votre boite mails
Pour votre info
Suivez-moi sur Facebook
GRALON
Formation Formation continu