Changer de vie : mobiliser vos ressources pour sortir d’une impasse

 

Révèle ton potentielUne petite piqure de rappel. Il y a très, très longtemps… Enfin il y a quelques mois (c’est plus réaliste…), j’ai publié un article qui vous avait particulièrement plu.

Le but était de vous encourager et de vous accompagner à sortir d’une impasse.

Refaire le point sur quelques étapes, peut-être utile et mieux vous « parler » aujourd’hui. En cette période estivale, l’inspiration vous sera sûrement plus propice. C’est  la raison pour laquelle, je remets cet article au goût du jour.

 Changer de vie

Vous êtes dans une impasse? Vous n’arrivez plus à avoir une vision positive de votre vie?

4 étapes importantes pour commencer le processus de changement

Premièrement : une bonne croyance

Il faut croire que c’est possible de changer.

Regardez autour de vous, inspirez vous des personnes qui malgré l’adversité continuent à avoir des projets, sourient et restent résolument positifs. Et pourquoi ne serait il pas de même pour vous? Qu’avez vous de moins? C’est évident que nous le pouvons tous. C’est une question de choix. Le choix de continuer à regarder le verre à moitié vide ou de le voir à moitié plein. C’est à vous de décider.

Personne d’autre que vous ne prendra LA décision. Et ça, c’est génial puisque nous sommes libres de notre vie. Vous êtes le seule maitre de votre destin.

« C’est en décidant que nous forgeons notre destin » Anthony ROBBINS.

Donc, la première étape se résume ainsi : il faut croire que c’est possible de changer et de prendre sa vie en main quelque soit les événement à affronter. Si vous n’avez pas cette croyance, il va vous être difficile d’aller plus loin.

Pour vous aider :

Je vais illustrer mes propos et vous permettre d’intégrer cette vérité, en vous invitant à visionner ces 12 minutes 37 de pure merveille.

Deuxièmement : les solutions

Focalisez vous sur les solutions et seulement sur les SOLUTIONS. Il faut habituer votre cerveau à cette gymnastique pour inverser le processus. C’est quand même plus agréable de se focaliser sur un résultat positif que s’épuiser à ruminer ce qui va mal. C’est du masochisme que de s’auto-flageller.

Mais cela ne va pas être si facile au début. Et je sais de quoi je parle!

On ne change pas ses habitudes du jour au lendemain. Elles sont fortement enracinées en nous. C’est un travail de longue haleine mais tellement essentiel.

Pour vous aider :

Pour commencer, il faut déjà prendre conscience du moment où ces pensées vous envahissent et vous submergent. Quant vous vous surprenez à avoir ce type de pensées, il faut se dire STOP à haute voix. Et, posez vous des questions pour améliorer votre état d’esprit.

Exemple: « quel parti puis-je tirer de cette situation? », « que puis-je améliorer, changer pour parvenir à mon but? », « quelles pensées, quels comportements suis-je prêt à modifier pour avancer positivement dans la vie? »…

La façon la plus efficace pour rectifier la perception que vous avez d’un évènement, c’est de changer les pensées sur lesquelles vous vous concentrez. Concentrez-vous sur les solutions et vous verrez très rapidement les changements sur votre état d’esprit.

« La folie, c’est de faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent«  Albert EINSTEIN

 

Très important : A ce stade, ne vous demandez surtout pas COMMENT vous allez faire, sinon vous risquez d’être submergé par vos peurs. Ces peurs vont vous centrer sur les obstacles et les difficultés ( je vous rappelle que votre état d’esprit actuel se focalise sur les problèmes. Et le but est de le rééduquer en douceur). Donc, concentrez vous sur vos solutions, sur le QUOI.

Ps : dans un prochain article, nous approfondirons ce sujet du QUOI et du COMMENT.

Troisièmement : votre entourage est primordial

Il faut vous entourer de personnes positives qui vont vous tirer vers le haut et pas le contraire.

Même les personnes qui vous aiment peuvent être très nocives pour vous sans le vouloir dans ces moments là, avec des phrases de ce type : « ce n’est pas pour toi », « tu n’y arriveras pas, je te connais », « de quoi te plaints tu, tu n’es jamais satisfait », « tu es trop fragile », « fais attention! on ne sait pas de quoi demain sera fait » etc… et vous en connaissez bien d’autres.

Sélectionnez avec soin les personnes avec qui vous allez partager votre décision de vous en sortir. Rapprochez vous d’elles : elles vous encourageront et n’auront pas peur de vous voir évoluer.

Il faut comprendre une chose : nos connaissances, surtout nos proches, ont peur de nous voir changer ( comme nous d’ailleurs! ). Cela remet en cause leurs croyances et donc les déstabilisent. Et vous alors ? Vous aussi vous serez déstabilisé par votre décision de vous en sortir.

Le but de s’entourer de personnes qui vont vous accompagner et vous encourager n’est pas d’aller se plaindre auprès d’elles. Cela ne sert à rien et surtout ça ne va pas vous aider. Dans 2 ans, vous serez au même point. Il faut au contraire se focaliser sur un lendemain meilleur.

Pour vous aider :

Faites le point sur votre état d’esprit quand vous quittez une de vos connaissances : soit vous vous sentez requinquer et positif après votre discussion avec elle ou soit, vous avez encore plus le moral dans les chaussettes. C’est un bon indicateur pour savoir qui va vous aider à progresser.

Quatrièmement : action!

Passez à l’action! Commencez par ce qui est le plus important pour vous. Vous ne pourrez pas tout régler d’un coup. C’est utopique.

Pour vous aider :

Faites une liste à l’écrit de vos priorités du moment. Hiérarchisez les et commencez à vous « occuper »de la première ligne. Les suivantes seront pour une prochaine étape.

N’oubliez jamais : un pas puis un pas vous permettra d’avancer. Même imperceptible au début, toutes vos actions cumulées finiront par porter leurs fruits.

J’espère que ces conseils vous permettront sincèrement d’avancer dans votre cheminement.

Au travail maintenant! Persévérez! Ne restez surtout pas seul!

 

Tagués avec : , ,
Publié dans changer de vie, comment se motiver, la réussite
2 commentaires pour “Changer de vie : mobiliser vos ressources pour sortir d’une impasse
  1. mikalak dit :

    je suis tout à fait d’accord avec cette vision des choses… mais ce n’est pas évident, surtout quand on est seul, sans famille, sans conjoint et sans soutien… puiser la force en soi, c’est ce que je fais… mais par moment je suis dépassée par mon passé, mon vécu et mon avenir qui ne semble guère glorieux… merci pour votre réponse

    • Carine dit :

      Bonjour,
      Puiser la force en soi est déjà la première chose. Mais il est vrai que quand on a le soutien de tiers personnes, ça aide encore plus. Cela peut être un psy, un ami bienveillant, la spiritualité, un groupe de soutien (nous pouvons être soutenus de diverses façons) etc … Vous dites que vous êtes parfois « dépassée par votre passé » et votre vécu, il faudrait peut être déjà arriver à gérer cela.
      Pour atteindre un objectif, un but ou prendre une direction de vie, il faut savoir déjà où vous en êtes aujourd’hui.
      Exemple : si vous commandez taxi pour vous amener dans le lieu X, la première chose que l’on va vous demander c’est où vous êtes actuellement. C’est la même chose.
      Peut être que votre passé pollue trop votre présent. Donc comment envisager sereinement un avenir?
      Malgré toute l’énergie que vous mettez pour aller mieux, si vous n’y arrivez pas seule (ce qui est très difficile!), faites vous aider… par de vrais professionnels. Attention aux charlatans et à tous ceux qui profitent d’un moment de fragilité.
      Prenez bien soin de vous et surtout, croyez en vous.
      Carine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge
CITATION DE LA SEMAINE
Semaines du 24 au 30 juillet et du 31 juillet au 06 août 2017 : «Il ne faut pas penser à l’objectif à atteindre, il faut seulement penser à avancer. C’est ainsi, à force d’avancer, qu’on atteint ou qu’on double ses objectifs sans même s’en apercevoir.»– Bernard WERBER «Ce qui noie quelqu’un, ce n’est pas le plongeon, mais le fait de rester sous l’eau.»–COELHO
POUR GARDER LE LIEN
Les 7 Clés du Bonheur Télécharger gratuitement les ebooks
Prénom*:
Email*:
* Champs Obligatoires
Votre email reste confidentiel et n'est en aucun cas distribué, vendu, donné ou communiqué.
Pensez à regarder vos spams régulièrement dans votre boite mails
Pour votre info
Suivez-moi sur Facebook
GRALON
Formation Formation continu